4 choses à savoir sur le Delta-8-THC, la nouvelle drogue au cannabis

L’apparition soudaine du delta-8-tétrahydrocannabinol (delta-8-THC ou delta-8) et sa montée en popularité rapide est une histoire classique de conséquences imprévues et d’échappatoires que les entrepreneurs entreprenants se précipitent.

1. Delta-8 est une molécule cannabinoïde naturellement présente dans le cannabis.

La plante de cannabis contient plus de 100 molécules similaires appelées cannabinoïdes, la plupart en petites quantités et aux propriétés inconnues. Le delta-9-tétrahydrocannabinol, communément appelé THC, est la molécule la plus abondante et la plus psychoactive des souches populaires de marijuana. Lorsque la double liaison entre deux atomes de carbone se déplace légèrement, elle crée du delta-8, qui a des effets similaires à ceux du delta-9 mais qui n’est que deux tiers plus fort. Jusqu’à récemment, le delta-8 était peu connu car les plants de cannabis ne contiennent que 0,1 % de delta-8, ce qui est trop peu pour être extrait de manière rentable.

2. Delta-8 est légal et non réglementé.

Le Farm Bill de 2018 a légalisé les produits à base de chanvre industriel tant que la teneur en delta-9 restait inférieure à 0,3 %. Ce projet de loi a permis une forte augmentation de la production de CBD (cannabidiol), qui existe en quantités suffisantes dans le chanvre pour être extrait de manière rentable. Lorsque la surproduction de CBD a créé une surabondance qui a fait chuter les prix en 2020, l’industrie a commencé à chercher des moyens innovants de rentabiliser l’excès de CBD. Une chimie simple découverte dans les années 1960 utilisant des solvants comme le toluène a commencé à être utilisée pour convertir le CBD en delta-8.

A lire aussi  Communiquer avec ... des chevaux?

Étant donné que le Farm Bill ne disait rien de précis sur le delta-8, il est resté légal au niveau fédéral et seuls 14 États ont restreint sa vente à ce jour. Capable d’être proposé sur Internet, envoyé par la poste via le service postal américain et vendu dans les stations-service, les dépanneurs et les dispensaires de cannabis, il a été le segment du marché dérivé du chanvre à la croissance la plus rapide l’année dernière, déclare Ian Laird de société d’analyse de données Hemp Benchmarks.

3. L’expérience de delta-8 est similaire à delta-9, mais légèrement plus faible.

Le delta-8 a été administré pour la première fois à six volontaires familiarisés avec le delta-9 en 1973, ce qui a conduit à une estimation de ses effets et de sa puissance représentant environ les deux tiers de celle du delta-9.(1). Une étude plus détaillée des effets du delta-8 a été accompagnée d’une enquête en ligne auprès de 521 utilisateurs publiée dans le Journal of Cannabis Research (4 janvier 2022) intitulée “Delta-8-THC : le plus beau frère cadet du delta-9-THC ?”(2) La plupart des utilisateurs de delta-8 ont rapporté « beaucoup ou beaucoup » des expériences suivantes :

  • Détente (71 %)
  • Euphorie (68 %)
  • Soulagement de la douleur (55 %)

Une « quantité modérée ou beaucoup » des distorsions cognitives suivantes ont été ressenties :

  • Difficulté à se concentrer (81 %)
  • Troubles de la mémoire à court terme (80 %)
  • Sens du temps alerté (74 %)

Les participants ont généralement comparé favorablement le delta-8 au delta-9, 74 % d’entre eux ne ressentant pas d’anxiété et 83 % niant la paranoïa.

A lire aussi  Rire ensemble : un booster d'humeur en cas de pandémie

4. L’absence de réglementation soulève des inquiétudes concernant l’étiquetage inexact et les contaminants.

Michael Coffin, scientifique en chef chez Elevation Distro, une entreprise de fabrication et de distribution de cannabis basée en Californie, s’inquiète du fait que beaucoup de gens font un mauvais travail de nettoyage de leurs produits de réaction, ce qui se traduit par “toute une soupe” de sous-produits et autres composés indésirables.

Une analyse de cette « soupe » est parue récemment dans Chemical Research in Toxicology (17 janvier 2022). Les auteurs ont enquêté sur 27 produits delta-8 de 10 marques et ont découvert qu’aucun d’entre eux n’était étiqueté avec précision, 11 contenaient des agents de coupe non étiquetés et tous contenaient des sous-produits de réaction, y compris des métaux lourds. Ces sous-produits étaient souvent une variété d’autres cannabinoïdes dont les caractéristiques n’ont pas encore été caractérisées, et même un nouveau cannabinoïde qui n’avait jamais été vu auparavant. Leur préoccupation est que l’absence totale de tests et de réglementation rend impossible de se porter garant de la sécurité du delta-8 pour le moment.

Pour compliquer les choses, les centres antipoison signalent des hospitalisations pédiatriques dues à des ingestions par inadvertance et des événements indésirables signalés à la FDA (vomissements, hallucinations, difficulté à se tenir debout et perte de conscience). Il est impossible de savoir si l’une de ces réactions indésirables est pire que celles créées par le delta-9, ou même si elles sont causées par le delta-8 lui-même ou ses contaminants omniprésents. La Californie envisage de résoudre cette question en intégrant le delta-8 dans son cadre légal du cannabis et en exigeant ainsi des tests, un étiquetage approprié et une taxation.

A lire aussi  Le pouvoir des introvertis : leçons d'Emma McKeon

Remarques finales
Delta-8 a un impact sur le cerveau, et donc altère l’esprit, en stimulant les mêmes récepteurs cannabinoïdes que son frère delta-9 (voir Comment fonctionne la marijuana et Les deux ingrédients pour comprendre le cannabis pour plus de détails). Au-delà de cela, nous savons peu de choses. Le delta-8 active-t-il les récepteurs cannabinoïdes plus faiblement que le delta-9, ou les affecte-t-il différemment d’une autre manière ? Le CBD neutralise-t-il l’impact du delta-8 de la même manière que le delta-9, s’il a un impact sur le delta-8 ? Et si 74 % des utilisateurs de delta-8 nient ressentir de l’anxiété, cela signifie-t-il que cela provoque de l’anxiété chez 26 % des utilisateurs ?

Pour l’observateur objectif du cannabis, le delta-8 est une molécule fascinante, tant du point de vue physiologique que entrepreneurial. L’histoire du delta-8 continuera sans aucun doute d’évoluer rapidement. Au minimum, nous devrions tous espérer que la santé et la sécurité des personnes seront bientôt mieux protégées en exigeant des tests et un étiquetage précis.