5 façons d’améliorer votre santé mentale pour le printemps

Alors que le printemps commence et que les jours s’allongent, de nombreuses personnes ressentent un sentiment de potentiel. Si vous vivez dans un endroit où les hivers sont particulièrement froids, le temps plus chaud et la possibilité de passer plus de temps à l’extérieur peuvent sembler une aubaine. Les fleurs fleurissent, les oiseaux chantent et, dans de nombreuses traditions culturelles et religieuses, le printemps apporte un sentiment de renaissance et de renouveau.

Ces changements se traduisent souvent par un sentiment d’énergie et de motivation accrues pour faire plus de projets sociaux, ainsi que, chez de nombreuses personnes, le sentiment d’une chance de repartir à zéro et de faire le ménage du printemps. À une époque de sortie de la pandémie de COVID-19, ces envies peuvent être encore plus prononcées. Peut-être êtes-vous poussé à nettoyer un placard ou un garage, ou à commencer à faire plus d’exercice. S’il semble que le temps est venu pour le changement, cela peut également être un excellent moment pour exploiter cette motivation pour étendre l’attitude du nettoyage de printemps à votre santé mentale également.

Voici cinq considérations pour vous aider à avoir une impression d’élan tout en bondissant vers l’avant.

1. Redéfinissez vos priorités de sommeil

Comme la lumière du jour dure plus longtemps dans la soirée, il peut être tentant de se coucher encore plus tard que d’habitude. Et même si plus de temps à l’extérieur peut être bon pour vous, et même si votre énergie accrue peut vous donner l’impression que vous n’avez pas besoin d’autant de sommeil, la vérité est que la plupart d’entre nous sont encore probablement sous-sommeillés et souffrent d’une mauvaise qualité de sommeil. sommeil. Donc, pour vraiment vous nourrir d’une manière qui vous permettra de grandir et de vivre de nouvelles aventures ce printemps, essayez de vous réengager à une heure de coucher raisonnable et de ranger votre téléphone avant d’aller vous coucher. Construire de nouvelles habitudes qui vous rapportent ne serait-ce que quelques minutes de sommeil supplémentaires par nuit peut rapporter des dividendes importants.

A lire aussi  Pourquoi les cerveaux reptiliens sont comparables au nôtre

2. Changez votre espace physique

L’envie d’acheter de nouveaux vêtements, de peindre votre chambre ou de nettoyer votre jardin survient souvent au moment où le temps s’améliore. Pourquoi ne pas courir avec d’une manière qui aide votre santé mentale ? Changer votre vie visuelle, même en réorganisant simplement vos meubles ou en essayant une coiffure différente, peut fournir une explosion de nouveauté qui vous sort d’une ornière ennuyeuse et peut aider à améliorer votre flexibilité cognitive lorsque vous essayez des choses que vous n’avez jamais faites. essayé auparavant et créer de nouvelles voies mentales.

3. Reconnectez-vous socialement

Le soutien social est crucial pour notre santé physique et émotionnelle, et les deux dernières années ont été une longue période d’isolement accru pour beaucoup d’entre nous. C’est le moment de vous pousser à sortir de votre cocon, si vous vous sentez à la hauteur. Le soulagement du stress, les rires et la stimulation mentale que peuvent apporter des amis de confiance et des sorties sociales peuvent augmenter profondément notre bien-être. Sachez cependant qu’il peut être anxiogène de s’attendre à reprendre immédiatement la vie sociale que vous aviez avant les perturbations de la pandémie. Soyez doux avec vous-même et allez-y doucement.

4. Envisagez de faire pousser une plante

Pour les personnes qui se considèrent comme des jardiniers, rien ne vaut l’occasion du printemps pour semer les graines et se salir les mains. Mais même si vous ne savez pas distinguer une graine de citrouille d’une tulipe, il y a beaucoup à gagner en cultivant votre propre petite plante. Le jardinage extérieur vous donne accès à plus de lumière du soleil et peut être une excellente forme de mouvement physique. Même les plantes d’intérieur sont associées à une diminution de l’anxiété, il y a probablement quelque chose de réconfortant au niveau de l’évolution à être connecté à la nature. Et il peut être carrément excitant de voir une fleur, un légume ou un fruit pousser à partir de rien. Alors, pourquoi ne pas faire de cette année l’année où vous essayez de faire pousser quelque chose, n’importe quoi, sans perfectionnisme autorisé ?

A lire aussi  Ce que vous devez savoir sur les somnifères

5. Fixez-vous un nouvel objectif créatif

La croissance ne devrait pas toujours être basée sur la conquête de quelque chose, et parfois, la fixation d’objectifs pour les personnes occupées commence à ressembler trop à un test de réussite. Pour diminuer le stress, améliorer votre flexibilité cognitive et augmenter votre sentiment de bien-être, parfois un objectif ne devrait pas du tout concerner le processus final mais plutôt l’expérience elle-même. Si c’est créatif, tant mieux.

Pourquoi ne pas essayer de faire quelque chose pour lequel vous ne pensez pas nécessairement être bon, mais qui pourrait être intéressant ou amusant ? De la peinture d’un coucher de soleil à la construction d’un modèle de voiture, de la conception d’un parterre de fleurs à l’apprentissage du tricot, le but n’est pas que vous créerez quelque chose de parfait, mais plutôt que le temps que vous passerez à laisser votre esprit créatif sera précieux en soi. Peut-être avez-vous fait cela pendant la pandémie parce que vous pensiez que vous n’aviez rien d’autre à faire, mais vous avez progressivement arrêté. Pourquoi ne pas recommencer ?