Comment vous protéger de la dépression lorsque vous êtes stressé

Dan Gold/Unsplash

Source : Dan Gold/Unsplash

Il n’est pas toujours possible de s’empêcher de devenir déprimé. Parfois, cela se produira malgré vos meilleurs efforts et stratégies. Cependant, ces conseils très pratiques vous donneront des options pour améliorer votre résilience lorsque vous êtes soumis à un stress élevé.

1. Prenez un supplément de micronutriments.

Cette astuce est de loin la plus simple de cette liste. Lorsque les gens sont stressés ou déprimés, il est facile pour leur alimentation d’en souffrir. Des niveaux élevés de stress peuvent également augmenter vos besoins en micronutriments. Des études sur la façon dont les gens ont réagi psychologiquement après un tremblement de terre majeur (et de nombreuses répliques en cours) ont démontré que la prise d’un supplément de micronutriments aidait la résilience des gens. (Les recherches sur ce sujet sont résumées dans ce livre.)

2. Programmez ces deux types d’activités.

Pour une humeur positive, nous devons nous engager régulièrement dans deux types d’activités. Premièrement, nous avons besoin d’activités qui nous donnent un sentiment d’accomplissement ou de maîtrise. Deuxièmement, nous avons besoin d’activités qui procurent du plaisir.

Réfléchissez à votre journée en trois parties : le matin, l’après-midi et le soir. Prévoyez une activité qui procurera du plaisir et une autre qui procurera un sentiment d’accomplissement dans chacune des trois sections. Vous devriez avoir six activités planifiées chaque jour (trois de chaque type).

A lire aussi  11 conseils pour aider votre proche atteint du TDAH

Exemples:

Matin : Rédigez un article de magazine (réalisation), et allez vous promener au soleil (plaisir).

Après-midi : Changer mes draps (accomplissement), et manger un délicieux déjeuner (plaisir).

Soir : Sortir les aliments périmés du frigo (réalisation) et jouer au ballon avec mon enfant (plaisir).

Il faut moins de maîtrise de soi pour accomplir des comportements lorsque ces comportements sont des habitudes. Ainsi, placez des activités particulières au même endroit chaque jour. Par exemple, je fais une session de “travail approfondi” (généralement écrit) à peu près à la même heure chaque matin,

Planifiez vos activités une fois par semaine pour la semaine à venir. C’est trop onéreux de le faire plus souvent que cela. Rester simple. Si vous avez peur de ce que vous avez choisi, choisissez des activités plus faciles.

Vous avez toujours peur ? Choisissez des options encore plus simples. Réduisez les activités afin qu’elles ne se sentent pas accablantes. Par exemple, choisissez de jeter les articles périmés hors du réfrigérateur, ne nettoyez pas toute votre cuisine ou même nettoyez tout votre réfrigérateur.

3. Faites une activité par jour qui n’a pas de date limite.

Lorsque vous planifiez des activités qui vous donneront un sentiment d’accomplissement chaque jour, incluez une petite tâche qui n’a pas de date limite. Par exemple, changer les filtres de votre climatiseur. Lorsque les gens sont stressés, ces tâches peuvent finir par être ignorées, mais elles s’accumulent ensuite. Lorsque cela se produit, nous sentons que nous ne faisons pas un très bon travail d’adulte. Lorsque vous effectuez une petite tâche qui n’était pas urgente, cela vous donnera un regain d’efficacité. Cela vous aidera à vous sentir au top de votre vie, et cela peut avoir des effets positifs sur l’humeur.

A lire aussi  La science méconnue de la psychologie

4. Grandir

Il existe deux approches pour protéger votre humeur. Vous pouvez jouer en défense ou en attaque. Une façon de jouer à « l’offensive » est d’essayer de nouvelles activités qui vous donnent un sentiment de croissance personnelle. Ceux-ci n’ont pas besoin d’être ardus. Essayez des activités qui vous donnent un sentiment de découverte, comme découvrir des parcs autour de votre ville où vous n’êtes jamais allé.

Essayer de nouvelles formes de mouvement est aussi une excellente idée. Encore une fois, ceux-ci n’ont pas besoin d’être ardus. Réservez une place sur ce terrain de pickleball que vous avez passé 100 fois. Essayez un mur d’escalade. Jouez au frisbee avec un ami au parc.

La dépression est associée au fait de se retirer et d’être très auto-protecteur : par exemple, l’envie de rester au lit toute la journée. Il est difficile de se sentir déprimé si vous avez l’impression que votre estime de vous-même se développe de manière positive.

5. Trouvez un sens à vos luttes.

Lorsque nous vivons du stress, cela nous donne l’occasion d’apprendre quelque chose et de mettre en pratique nos compétences dans quelque chose. Par exemple, j’ai suivi des traitements contre l’infertilité au cours des deux dernières années. Dans ce cadre, j’ai rejoint des groupes de soutien par les pairs. L’expérience d’être dans ces groupes a amélioré mon empathie et ma sensibilité au-delà de la façon dont ma formation a façonné ces compétences. Que pouvez-vous tirer de vos luttes ?

6. Essayez réellement les choses qui, selon vous, pourraient vous aider.

La dépression et l’anxiété nous rendent tous les deux hésitants. Et lorsque nous sommes stressés, nous avons souvent beaucoup de décisions à prendre, mais nous devenons indécis à cause d’une surcharge de décision ou d’un doute de soi.

A lire aussi  Les meilleurs films adaptés aux empathes du Dr Orloff

Vous avez peut-être eu de bonnes idées simples sur ce qui aiderait votre humeur, mais vous avez hésité à agir en conséquence. Par exemple, il y a quelques semaines, j’ai acheté un gilet de refroidissement à 25 $ pour pouvoir continuer à marcher à l’extérieur par temps chaud. C’est bien. Je me suis donné un coup de pied, je ne l’avais pas fait plus tôt car marcher dehors aide beaucoup mon humeur.

Lectures essentielles sur la dépression

Avez-vous déjà eu de bonnes idées mais ne les avez-vous pas mises en pratique ? Ce n’est pas grave si tout ce que vous essayez ne fonctionne pas. Même 50 pour cent de réussite est toujours excellent.

Aucune de ces suggestions d’auto-assistance ne remplace un traitement formel si vous êtes déjà cliniquement déprimé. Si ces idées vous semblent trop difficiles, c’est un bon indicateur que vous pourriez avoir besoin de plus de soutien que d’essayer de vous entraider. Alors, utilisez ces informations pour vous montrer la voie à suivre plutôt que comme carburant pour l’autocritique. Mais, si au moins une de ces idées vous semble faisable, essayez-la. Lorsque vous le ferez, certaines des autres suggestions pourraient également commencer à vous sembler faisables.