Deux stratégies sociales pour vous aider à vous maîtriser

La maîtrise de soi joue un rôle important dans la réalisation de nos objectifs personnels. Pourtant, la maîtrise de soi est difficile et sujette à l’échec – que nous essayions de nous en tenir à un régime d’entraînement, de réduire la consommation d’alcool ou de limiter les voyages en avion pour protéger l’environnement. Mais heureusement, il existe des stratégies que nous pouvons adopter pour rendre la maîtrise de soi un peu moins difficile.

Stratégies de maîtrise de soi sociale

La maîtrise de soi est parfois considérée à tort comme une entreprise entièrement individuelle. Cependant, les décisions de maîtrise de soi et leur succès peuvent être fortement influencés par d’autres personnes – pour le meilleur ou pour le pire.

Imaginez le scénario suivant: Vous venez de décider de devenir végétarien après avoir appris les conséquences de l’agriculture animale sur l’environnement et le bien-être animal. Votre partenaire, en revanche, ne veut pas emboîter le pas et continuera à manger de la viande (quelque chose dont vous aimez toujours le goût). Il n’est pas difficile d’imaginer comment, dans ce scénario, vous serez régulièrement tenté de manger de la viande – que ce soit lorsque votre partenaire prépare des plats de viande délicieux ou au restaurant. Le besoin de maîtrise de soi pour s’en tenir à votre régime végétarien semble donc sans fin, et les chances de réussir à maintenir le régime sont sans aucun doute plus minces que si votre partenaire avait fait le même changement alimentaire que vous.

Ce scénario illustre comment nos objectifs et notre maîtrise de soi peuvent être remis en question par d’autres personnes, y compris celles qui nous sont les plus chères. Bien que nous soyons particulièrement sensibles aux opinions, aux préférences et au comportement des autres proches, même des rencontres inconnues peuvent susciter des tentations et nous induire en erreur (par exemple, un ancien fumeur voyant quelqu’un dans la rue fumer une cigarette).

Mais rassurez-vous, d’autres personnes peuvent aussi être une force pour le bien et soutenir notre maîtrise de soi. Par exemple, ils peuvent aider à garantir que les tentations ne sont pas suscitées (évitant ainsi le besoin de maîtrise de soi en premier lieu). Ils peuvent également aider à surveiller notre comportement et fournir des commentaires si nous nous écartons de notre cap, agir comme des modèles de bon comportement, ainsi que nous encourager à exercer une maîtrise de soi lorsque les tentations deviennent accablantes.

Bien que de nombreuses stratégies de maîtrise de soi existent, vous trouverez ci-dessous deux stratégies sociales prometteuses et interconnectées qui peuvent vous aider à renforcer votre maîtrise de soi.

1. Tirez parti du support des objectifs. Le soutien d’objectifs consiste à recevoir le soutien d’une autre personne par rapport à un objectif particulier dans une certaine situation ou à travers des situations. Le soutien aux objectifs est donc un type spécifique de soutien social, et qui, selon la recherche, peut favoriser la progression des objectifs et une maîtrise de soi efficace. Il existe au moins deux types de support d’objectifs. Le premier est passif soutien d’objectifs grâce auquel le soutien est reçu automatiquement, souvent simplement en étant entouré de personnes qui soutiennent généralement vos objectifs (p. ex., partenaire, amis ou famille). Le second est actif le support d’objectif où le support d’objectif n’est pas automatiquement disponible pour vous, vous obligeant ainsi à le rechercher délibérément. Un exemple bien connu de soutien actif des objectifs est de trouver un partenaire ou une équipe de but (par exemple, un compagnon de fitness ou de course), dont la recherche a montré qu’il favorise le succès de la maîtrise de soi. Donc, si vous avez du mal à vous maîtriser ou à rester sur la bonne voie pour atteindre un certain objectif, demander le soutien d’autres personnes peut être une stratégie efficace.

A lire aussi  COVID-19 Overwhelm: Yoga comme auto-prise en charge pour les survivants d'abus

2. Évitez les situations sociales tentantes. L’une des découvertes les plus éclairantes de la recherche sur la maîtrise de soi ces derniers temps est que les personnes généralement douées pour la maîtrise de soi se retrouvent plus souvent dans des situations qui soutiennent leurs objectifs et limitent le risque de tentation. En effet, ils ont également tendance à se retrouver dans des environnements sociaux favorables à leurs objectifs par rapport aux personnes qui ont généralement du mal à se maîtriser. En étant conscient de votre environnement social, vous pouvez identifier des personnes spécifiques et / ou des situations sociales qui peuvent vous conduire à la tentation et essayer de les éviter. Par exemple, si vous essayez d’arrêter de fumer, sortir avec tous vos amis qui fument peut ne pas être la décision la plus sage (peut-être à moins d’être également accompagné par un soutien)

ami non-fumeur). S’adapter à des environnements sociaux favorables aux objectifs et à ceux qui ne le sont pas peut donc être une bonne stratégie de maîtrise de soi.

Bien que nous ne puissions parfois pas changer nos environnements sociaux (ou que nous ne voulions pas le faire), devenir plus attentif à eux et rechercher le soutien des objectifs peut simplement donner cette impulsion à la maîtrise de soi que beaucoup d’entre nous désirent.

A lire aussi  Les leaders sont-ils plus intelligents que les autres ?