Êtes-vous une bonne épouse?

sasint / pixabay

Source: sasint / pixabay

Linda: Les femmes avec lesquelles je travaille vivent dans la question «Comment puis-je être une meilleure épouse?» Ceux qui ne sont pas légalement mariés, mais qui sont dans un partenariat engagé, sont également guidés par cette question. Je vois la recherche de moyens de devenir plus accomplis dans ce rôle chez les nouvelles mariées, mais je vois aussi ce questionnement parmi les femmes qui sont dans leur partenariat depuis des années. Cela me touche profondément de voir autant de personnes motivées à grandir dans ce domaine de leur vie.

J’ai énuméré certaines des lignes directrices que nous avons découvertes au cours de notre enquête sur la question. «Quelles sont les attitudes et les comportements qui caractérisent une bonne épouse?» Il n’est pas nécessaire d’être d’accord avec toutes les idées proposées ici. Ils sont conçus pour vous inciter à évaluer vos progrès dans ces domaines. Veuillez vous féliciter pour les domaines dans lesquels vous vous débrouillez bien et identifiez ceux qui nécessitent un travail de votre part. Et par tous les moyens, assurez-vous d’ajouter vos propres idées.

Une bonne épouse rend les besoins de son mari aussi importants que les siens, mais pas plus importants que les siens.

Une bonne épouse est généreuse d’esprit, mais sans faute.

Une bonne épouse n’a même pas d’obéissance dans son vocabulaire.

Une bonne épouse trace des limites avec bienveillance.

Une bonne épouse dit sa vérité sans blâme ni jugement.

Une bonne épouse dira «non» au sexe de temps en temps, mais elle est assez intelligente pour offrir de l’affection et de l’espoir pour le sexe à venir.

A lire aussi  L'immaturité psychologique menace notre démocratie

Une bonne épouse est à l’écoute des besoins de son mari et tente de les satisfaire sans qu’il ait à demander.

Lorsque son mari partage ses sentiments, elle renforce ce comportement en les accueillant.

Lorsque son mari est vulnérable face à ses sentiments et à ses besoins, elle encourage une telle transparence.

Une bonne épouse se tourne d’abord vers son mari pour obtenir des conseils sur ses préoccupations plutôt que vers les autres.

Une bonne épouse fait appel au soutien de sa famille et de ses amis pour ne pas surcharger son mari.

Une bonne épouse honore la confidentialité.

Une bonne épouse est un auditeur formidable.

Une bonne épouse est une championne de la réparation.

Une bonne épouse entrera dans le rôle de leader, de sorte que son mari la considère comme une partenaire à part entière.

Une bonne épouse est forte sans être autoritaire.

Une bonne épouse est dévouée à ses enfants et veille à ce que son mari ne se sente pas déplacé par les exigences des enfants.

Une bonne épouse a la romance en tête et apporte le frisson qui accompagne la romance dans le partenariat avec des vacances, des escapades et des lunes de miel, même s’ils sont ensemble depuis des décennies.

Une bonne épouse imagine des activités de nouveauté et d’aventure pour entretenir l’étincelle.

Une bonne épouse se défend dans une dispute et ne cédera pas pour maintenir la paix.

Une bonne épouse renforce la confiance de son mari pour relever des défis en soulignant ses atouts.

A lire aussi  Vie psychique et pouvoir des mots

Une bonne épouse pardonne quand elle croit que son mari est sincèrement désolé de l’avoir blessée et de l’avoir laissée tomber.

Une bonne épouse sera audacieuse et affirmée lorsqu’une situation l’exige et n’attendra pas que son homme la sauve.

Une bonne épouse peut être à son mode féminin et permettre à son homme fort de se consacrer à elle de temps en temps.

Une bonne épouse est flexible quant à l’alternance qui prend la tête dans différents domaines.

Une bonne épouse sait qu’être une martyre sacrifiante engendre du ressentiment et elle ne le fera pas à elle-même ou à son mari.

Une bonne épouse détient un haut niveau d’intégrité pour elle-même.

Une bonne épouse demandera à son mari si ses besoins sont satisfaits, écoutera attentivement et tentera de répondre à ces besoins autant qu’elle le peut.

Une bonne épouse connaît ses propres besoins et est prête à les dire à son mari afin qu’il puisse se réjouir d’être un bon mari.

Une bonne épouse sait que son mari, autant qu’il l’aime, ne peut pas subvenir à tous ses besoins et est assez sage pour se tourner vers les autres.

Une bonne épouse ne fait pas de demandes et de commandes mais propose des invitations.

Une bonne épouse est un receveur aimable.

Une bonne épouse offre une rétroaction constructive, partageant son expérience de son cœur, plutôt que des opinions de son esprit qui sont souvent critiques et de jugement.

Quand elle veut quelque chose, mais sait qu’il peut être réticent, elle fait appel à son intérêt personnel éclairé afin qu’il soit clairement conscient de ce qu’il y a pour lui de se joindre à elle autour de ce désir.

A lire aussi  Derrière l'indécision chronique : le perfectionnisme

Une bonne épouse sait qu’elle ne peut pas gagner une dispute si son mari perd. Le seul moyen de gagner est de trouver un moyen pour eux deux de gagner grâce à la coopération et à la compréhension.

Et une bonne épouse sait qu’un bon mari respecte également toutes ces directives.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Nous offrons gratuitement 3 e-books. Pour les recevoir juste Cliquez ici. Vous recevrez également notre newsletter mensuelle.