La vie en tant que bilingue: Au Revoir

À l’été 2010, Carlin Flora, rédactrice à La psychologie aujourd’hui, m’a invité à écrire un blog sur le bilinguisme. J’ai accepté pour plusieurs raisons. J’ai toujours voulu mettre fin aux nombreux mythes qui entourent le bilinguisme et informer le grand public des découvertes dans mon domaine de recherche. Il est également nécessaire de rassurer les bilingues sur leur propre bilinguisme et de donner aux personnes impliquées dans les enfants des connaissances de base sur le fait de grandir avec deux langues ou plus. Je voulais aussi constituer une ressource en ligne sur la personne bilingue, adulte et enfant, à laquelle les gens peuvent revenir à tout moment.

En 2014, ma collègue, Aneta Pavlenko, m’a aimablement rejoint et pendant les cinq années suivantes, nous nous sommes relayés pour rédiger les articles du blog. Elle a écrit de merveilleux textes dans ses domaines de spécialité et a grandement diversifié nos offres, ce dont je lui suis très reconnaissante. Elle a quitté le blog en 2019 mais ses articles sont toujours là pour le plaisir de tous.

Un peu plus de dix ans après son lancement, le blog a été visité par plus de 2,2 millions de lecteurs, à ma grande surprise. Il y a quelque 150 articles, comprenant de courts textes et des interviews, qui peuvent être consultés par n’importe qui dans le monde. La ressource en ligne dont je rêvais existe maintenant et est accessible chronologiquement (ici) ou par contenu (ici).

Ecrire pour La psychologie aujourd’hui a été une expérience merveilleuse, et je suis reconnaissant à tous ceux qui l’ont rendu possible: les rédacteurs en chef du blog, les collègues dont j’ai décrit les recherches, les interviewés qui ont répondu à mes questions de manière si approfondie et, enfin, tous mes lecteurs au fil des ans pour leurs encouragements et leurs retours.

A lire aussi  La variante Oh-My-God continue

Même si je vous dis maintenant au revoir, je vous laisse avec trois nouvelles positives. Le premier est que La psychologie aujourd’hui continuera à rendre ce blog disponible dans les années à venir pour quiconque souhaite le parcourir et lire ses articles. La seconde est que Cambridge University Press publiera une large sélection d’articles en mai prochain sous la forme d’un livre (voir ici).

Enfin, la professeure Elizabeth Lanza vient de créer un blog, “Vivre avec les langues”, qui “met en lumière les recherches sur le bilinguisme et le multilinguisme de la petite enfance au vieillissement, des locuteurs de plusieurs langues. Il examine ce que signifie devenir bilingue ou multilingue , comment nous utilisons nos langues en interaction et comment la société qui nous entoure influe sur nos connaissances et notre utilisation des langues ». Elle ajoute gentiment dans son premier article que son blog s’appuie et complète mon propre blog et je lui en suis très reconnaissante.

Que les articles de «La vie en tant que bilingue» continuent d’être lus et que les prochains articles de «Vivre avec les langues» attirent de nombreux lecteurs à travers le monde, pendant de nombreuses années à venir.

Au revoir … au revoir … et merci.

A lire aussi  Pour les survivants d'abus, partir peut être plus difficile que de rester