Narcissiques, relations et dissonance cognitive

La dissonance cognitive peut se produire dans une gamme de situations différentes. En termes simples, la dissonance cognitive consiste à avoir deux pensées ou croyances très différentes sur quelque chose en même temps. C’est très courant dans les situations de violence émotionnelle et dans les relations avec les narcissiques.

L’individu qui est abusé émotionnellement éprouve une dissonance cognitive à travers la manipulation stratégique et structurée par le narcissique. On lui dit une chose un jour, puis toute la conversation est refusée le lendemain. Elle est emportée par une pluie d’affection et d’attention, pour être ignorée ou abandonnée le lendemain.

Le résultat est un sentiment de confusion profonde et profonde au sujet de la relation. La personne merveilleuse, charismatique et aimante est-elle le partenaire réel, ou est-ce la personne abusive, émotionnellement indisponible et froide? La vérité est-elle ce qui a été discuté en détail ces derniers jours, ou est-ce le déni des conversations, des promesses et des accords entendus aujourd’hui?

Il n’est pas rare que les narcissiques utilisent ce modèle dans tous les aspects de leur vie. Il est également possible pour le narcissique de créer plus de deux idées ou «réalités» différentes sur un problème spécifique, ce qui ne fait qu’engendrer plus de confusion, de doute de soi et de perte de confiance en soi de la part du partenaire abusé émotionnellement.

Le sentiment de dissonance cognitive consiste à douter constamment de soi et à lutter pour suivre le tourbillon des changements et des défis de la réalité. Le comportement du narcissique qui cause la dissonance cognitive est appelé «gaslighting».

Signes de dissonance cognitive

Reconnaître que vous rencontrez une dissonance cognitive n’est pas toujours un processus simple. Le narcissique use progressivement votre conscience de soi et votre confiance en vous, vous laissant vulnérable à leurs manipulations.

Les signes les plus courants de dissonance cognitive comprennent:

  • Douter de votre propre mémoire ou souvenir d’événements, de conversations et d’expériences
  • Remettre en question les décisions et les choix
  • Devenir paralysé par l’indécision
  • Incapacité à faire confiance à votre propre processus décisionnel
  • J’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec toi
  • Se retirer des interactions sociales
  • S’excuser constamment pour les choses que l’autre personne fait ou dit
  • Reconnaître les mensonges du partenaire mais défendre ses actions, ses paroles et ses comportements

Surmonter la dissonance cognitive

Reconnaître la confusion émotionnelle et mentale que vous ressentez est une étape importante pour sortir du doute de soi. Travailler avec un thérapeute utilisant la thérapie par la parole est essentiel pour apporter des changements à votre perception de vous-même et apprendre à faire confiance à vos propres expériences, pensées et croyances.

D’autres moyens d’aider à réduire la dissonance cognitive causée par un narcissique comprennent:

  • Apprendre la pleine conscience pour rester ancré et présent dans l’instant
  • Journalisation pour enregistrer et valider vos sentiments, vos expériences et vos souvenirs
  • Partager votre histoire avec des personnes de confiance
  • Développer des limites saines
  • Pratiquer les soins personnels et l’amour de soi

Apprendre à se faire confiance et à faire confiance à ses expériences n’est pas toujours facile. Les professionnels peuvent fournir un espace sûr pour cette guérison émotionnelle qui est vitale pour votre rétablissement.

Pour trouver un thérapeute près de chez vous, consultez le Répertoire des thérapies Psychology Today.