Artificialité et familiarité dans la conscience

L’une des choses qui rend l’intelligence artificielle (IA) « artificielle » est qu’il y a de bonnes raisons de croire que les agents de l’IA ne connaîtront jamais la conscience, même s’ils deviennent extrêmement intelligents (Haladjian et Montemayor, 2016). Ce n’est pas une nouvelle idée. Ce type d’artificialité a été abordé par rapport aux robots … Lire la suite