Le critique dans nos têtes : le néocortex

Dans le premier blog de cette série, nous avons cité ce passage du roman de Joyce Carol Oates, Amours impies: Faisant l’amour avec lui dans l’obscurité habituelle, elle avait souvent pensé, bien que chaque instinct en elle s’efforçât de l’interdire, qu’elle n’était alors pour lui qu’un stimulus physique. Source : Andrew Rybalko/Shutterstock L’esprit du personnage ruine … Lire la suite