Comment améliorer la chimie interpersonnelle

StockSnap/Pixabay

Source : StockSnap/Pixabay

Que signifie avoir chimie avec quelqu’un? Que sont les panneaux de chimie? Qu’est-ce que la chimie se sentir comme dans une relation amoureuse?

Pour obtenir des réponses, nous nous tournons vers un article récent de Reis et al., publié dans le numéro de mars de Perspectives sur la science psychologiquequi propose un nouveau modèle de chimie interpersonnelle.

Qu’est-ce que la chimie ?

On dit que le partenaire A et le partenaire B ont une chimie s’ils vivent quelque chose de spécial qu’aucun individu ne vit seul ou dans des relations avec d’autres.

La chimie s’applique non seulement aux relations amoureuses mais aussi aux non romantique relations – celles entre amis, joueurs d’une équipe, artistes collaborateurs, etc. La chimie ne fait pas référence à instantané attraction ou magnétisme. La chimie, ou la sensation de cliquer ou de « bien s’emboîter », n’émerge qu’après répété communication et réactivité entre deux personnes. Certains aspects de la chimie sont non verbaux et même inconscient (par exemple, le reflet naturel des expressions faciales ou du langage corporel).

Un modèle de chimie interpersonnelle

Le nouveau modèle de chimie interpersonnelle proposé par Reis et al. aborde le concept de moments de connexion— c’est-à-dire des interactions entre deux personnes dans lesquelles leurs « objectifs, sentiments, besoins ou souhaits… sont exprimés et répondus de manière positive et encourageante ».

Ces interactions peuvent être comportementales (par exemple, jouer la musique préférée de l’autre personne), verbales (par exemple, parler de ce que l’on apprécie) ou non verbales (par exemple, hocher la tête, sourire).

A lire aussi  Qu'est-ce qui vient après « Prenez ce travail et poussez-le » ?

La chimie est plus susceptible d’être expérimentée si :

  • Les réponses de l’auditeur aident l’orateur à ressentir un sentiment de sécurité et confianceque les réponses traduisent l’appréciation, la compréhension et l’attention.
  • Il y a mutualitéde sorte que la personne qui écoutait initialement a plus tard la possibilité d’exprimer ses propres sentiments et objectifs, en particulier des sentiments et des objectifs similaires ou compatibles avec ceux de son partenaire.

Ce n’est que lorsque ce cycle de va-et-vient se répète et que les “moments de connexion” s’accumulent qu’un sentiment de chimie peut être ressenti.

D’autres facteurs qui peuvent augmenter la chimie comprennent la caractéristiques d’un individu qui le font paraître plus sympathique et réactif.

Par exemple, les personnes les plus sympathiques ont tendance à être expressives, agréables, amicales, sûres d’elles, optimistes, charismatiques et attirantes. Et ceux qui sont considérés comme réactifs ont tendance à être de bons auditeurs, chaleureux et efficaces pour prendre du recul.

Pour un aperçu du modèle, voir la figure 1. Sur le côté gauche se trouvent les comportements ou à quoi « ressemble » la chimie, ce dont nous avons parlé jusqu’à présent. Plus précisément, le comportement expressif de A (influencé par les traits de personnalité et les objectifs) interagit avec la réactivité de B, créant des moments de connexion. Il en va de même pour le comportement expressif de B et la réactivité de A.

Arash Emamzadeh (Reis et al., 2022)

Source : Arash Emamzadeh (Reis et al., 2022)

Les trois composantes de la chimie

Sur le côté droit de la figure 1 se trouve le la perception de la chimie, ou ce que la chimie “ressemble”. Vous trouverez ici trois composants de la chimie perçue : affectif (c’est-à-dire émotionnel), comportemental et cognitif. Ceux-ci sont décrits ci-dessous.

  • Affectif : fait référence à sentiments positifs, tels que le goût, l’attirance, la chaleur, l’attention, l’admiration et le fait d’être heureux pour, disons, le succès d’un partenaire romantique. Plus importants encore sont les sentiments positifs qui sont partagé (par exemple, rire partagé).
  • Comportemental : Lorsqu’il y a alchimie, les deux parties croient que si elles travail ensemble (plutôt que de travailler seuls), ils réussiront mieux à atteindre leurs objectifs. Ces objectifs peuvent être sociaux (dans les amitiés), liés au style de vie et au sexe (dans les relations amoureuses) ou liés à l’efficacité (dans les relations de travail).
  • Cognitif : La chimie est associée à la la perception d’être similaires ou complémentaires en termes d’objectifs, de croyances, de valeurs, de personnalité, de préférences… Cette perception peut influencer le développement d’une identité commune (ex. « identité de couple », dans les relations amoureuses).
A lire aussi  Célébrer la recherche menée par les Noirs en psychologie

La seule partie du modèle dont nous n’avons pas encore discuté est la chemin de projection—personnes projetant leurs pensées et leurs sentiments sur leur partenaire amoureux (en bas à droite de la figure 1).

Voici un exemple. Supposons que la personne A ait une relation sexuelle avec un nouveau partenaire, B. La personne A peut supposer que B a trouvé l’expérience tout aussi gratifiante que A. En d’autres termes, A projette ses propres pensées et sentiments sur B.

La projection est plus susceptible de jouer un rôle dans les cas où une personne ressent une étincelle mais pas l’autre.

Remarque, la projection n’est pas un nécessaire composante de la chimie (d’où la ligne pointillée de la figure 1).

À emporter

La chimie interpersonnelle implique que deux individus ressentent leur interaction comme s’additionnant à plus que la somme de leurs contributions individuelles à celle-ci. La chimie joue un rôle dans l’attirance romantique, l’attirance sexuelle et le sentiment que vous «cliquez» avec votre rendez-vous ou votre conjoint, ou un nouvel ami, un collègue et d’autres.

Le développement de la chimie est favorisé par des moments répétés de connexion – des interactions où les partenaires partagent ouvertement à tour de rôle (que ce soit leurs sentiments, leurs besoins ou leurs objectifs) et écoutent de manière réactive.

La chimie est particulièrement importante dans les relations amoureuses, alors voici quelques façons potentielles pour vous et votre partenaire romantique de créer une chimie (ou d’améliorer la chimie) dans votre relation :

  • A l’écoute, soyez sensible. Visez à créer un sentiment de sécurité et de confiance qui rend l’intimité possible. Selon la situation, cela peut inclure une écoute attentive pour bien comprendre le point de vue de votre partenaire, l’expression d’une validation émotionnelle et d’affection, des encouragements, etc.
  • En parlant, partager vos sentiments, vos pensées, vos besoins, vos désirs et vos rêves, en particulier les choses que vous avez en commun (par exemple, des intérêts, des attitudes, des ambitions similaires).
  • Assurez-vous qu’il y a un sentiment de mutualité, pas seulement une personne qui parle toujours et l’autre qui écoute toujours. Même si vous êtes un grand auditeur, par exemple, il ne peut y avoir d’alchimie si vous ne vous sentez pas entendu et soutenu lorsque vous parlez.
A lire aussi  Aide psychiatrique : le docteur est... en ligne