Pourquoi les narcissiques pourraient obtenir les meilleurs emplois

De plus en plus de recherches montrent que les narcissiques réussissent assez bien sur le lieu de travail. Par exemple, il existe une relation entre le narcissisme et l’accession à des postes de direction (Paunonen, et al., 2006). De plus, les PDG narcissiques reçoivent un salaire et une rémunération plus élevés que leurs homologues moins narcissiques (O’Reilly, et al., 2014). Mais qu’en est-il du narcissisme et des emplois réguliers ? Les narcissiques ont-ils un avantage à gagner dans une recherche d’emploi ?

Une étude intéressante a exploré si les narcissiques réussissaient mieux dans les entretiens d’embauche et a constaté qu’ils étaient en effet plus susceptibles de recevoir des évaluations plus élevées (étant considérés comme plus « embauchables ») de leur performance en entretien (Paulhus, et al., 2013). En bref, cela suggère que les individus narcissiques sont meilleurs pour gagner des emplois.

pourquoi est-ce le cas?

Ces chercheurs ont également codé les comportements de tous les candidats dans les entrevues enregistrées sur vidéo. C’est ce qu’ils ont trouvé.

Les candidats les plus narcissiques adoptaient davantage de comportements d’autopromotion, comme l’exagération de leurs connaissances ou de leurs compétences. Ils étaient également plus susceptibles de se vanter d’eux-mêmes, de leurs réalisations et de leurs capacités. Les codeurs se sont également penchés sur ce qu’ils ont appelé des comportements de “gratification”, comme flatter l’intervieweur, sourire beaucoup et utiliser l’humour.

Pourquoi cela pourrait-il être un problème ?

Les évaluations des candidats lors des entretiens d’embauche sont pleines de problèmes et de biais. Les résultats de cette étude en donnent un exemple. Les narcissiques sont plus susceptibles d’adopter les types de comportements qui impressionnent les enquêteurs et alimentent leurs préjugés. Dans nos propres recherches, nous avons constaté qu’être extraverti, bavard, souriant et optimiste conduit à des évaluations plus positives de l’employabilité. Le problème est que ces comportements peuvent ne pas être prédictifs des compétences professionnelles réelles de la personne interrogée. Dans notre recherche, nous avons examiné à la fois l’évaluation par l’intervieweur de l’embauche des candidats, mais nous avons également demandé à des professionnels des ressources humaines de regarder les vidéos des mêmes entretiens (ils ont vu une vue latérale des interactions entre l’enquêteur et le candidat).

A lire aussi  Anxiété sociale: faits et fiction

La différence que nous avons constatée était que l’intervieweur était beaucoup plus influencé par le comportement extraverti des candidats que ne l’étaient les professionnels des RH qui considéraient les entretiens comme des « observateurs ». En d’autres termes, toute la force des comportements de l’interviewé était concentrée sur l’intervieweur. Nos professionnels des RH semblaient moins affectés par les comportements ingrats et d’autopromotion des candidats, tandis que l’intervieweur, qui était également un professionnel des RH formé, était apparemment «captivé» par la performance du candidat.

Les implications

La relation entre le narcissisme et la performance réelle-succès en tant qu’employé (ou en tant que leader) peut être une relation curviligne – une relation en U inversé – de sorte qu’un peu de narcissisme est une forme de confiance en soi qui pourrait aider la personne dans le travail réel. Trop de narcissisme (ou trop peu) peut ne pas être une bonne chose pour la performance en tant qu’employé ou leader. Une autre leçon est d’être prudent et de ne pas trop se fier aux entretiens d’embauche comme moyen d’évaluer les employés potentiels. Une bien meilleure stratégie consiste à évaluer les connaissances et les compétences liées à l’emploi avec des tests validés et en se concentrant sur des indicateurs concrets et vérifiables des réalisations antérieures d’un candidat liées à l’emploi.

A lire aussi  Des amis imaginaires aident les enfants à faire face à l'isolement