RESPECTER

Ilyasick/Pexels

Source : Ilyasick/Pexels

Le respect est un élément important de la négociation. Il est important de donner le respect et de le mériter.

Au départ, il convient de noter que le mot « respect » est souvent utilisé à mauvais escient, comme dans le cas d’avoir un « respect réticent » pour quelqu’un. Le respect réticent est généralement basé sur la peur. Lorsque les gens se conforment, obéissent ou refusent par peur, ce n’est pas vraiment du respect, et ce n’est certainement pas une base saine pour les négociations dans une relation (qu’elle soit personnelle ou professionnelle). Lorsque les gens essaient d’exercer un pouvoir sur un autre (par opposition au pouvoir avec un autre), même en cas de succès, il n’y a pas de respect mérité et, par conséquent, aucune base solide pour une négociation efficace ou des résultats supérieurs.

Cela dit, il est possible de respecter les réalisations de quelqu’un sans aimer la façon dont il en est arrivé là. Il est également possible de respecter les réalisations et le processus de quelqu’un et de ne pas l’aimer.

Le respect, c’est reconnaître l’humanité ou la personnalité de quelqu’un d’autre. C’est chercher à écouter et à comprendre l’autre. C’est s’assurer qu’on ne voit pas les autres comme de simples moyens pour arriver à ses fins. Beaucoup pensent que c’est délicat dans la négociation, mais une telle vision découle probablement d’une approche gagnant-perdant et à somme nulle de la négociation, par opposition à une approche collaborative, fondée sur des principes et intégrative.

Une approche à mentalité fixe des négociations peut interférer avec la capacité d’apporter le niveau de respect requis à la table et ainsi interférer avec sa capacité à obtenir une meilleure adhésion et de meilleurs résultats. Les gens adoptent souvent une telle approche basée sur un conditionnement largement accepté et des mythes sur la négociation. Ces mythes incluent l’idée que la négociation est une compétition, que des négociations réussies sont une question de ténacité et qu’il ne faut jamais céder de terrain. Aucun de ces mythes ne contient de vérité.

A lire aussi  Améliorez votre mémoire avec l'apprentissage dépendant de l'état

L’autoprotection est une autre source clé d’ingérence dans la capacité d’une personne à donner (et donc à recevoir) du respect dans les relations de négociation. Lorsqu’ils opèrent en mode d’autoprotection par opposition à l’auto-leadership, les gens sont moins capables de présenter la meilleure version d’eux-mêmes et de faire preuve de respect envers l’autre partie.

Il existe de nombreux scénarios dans lesquels les gens ont du mal à respecter l’autre partie dans une négociation, que ce soit consciemment ou inconsciemment. Il vaut la peine d’en explorer quelques-unes pour élever son intention d’incorporer le respect comme fondement dans toutes ses négociations.

S’occuper des enfants

En négociant avec les enfants, de nombreuses personnes n’écoutent pas vraiment ou ne cherchent pas à comprendre et à répondre aux besoins de l’enfant. Beaucoup n’abandonnent pas toutes les distractions, n’accordent pas une attention sans partage ou n’écoutent pas sans interrompre ou intervenir des opinions, des suggestions ou des interprétations.

Beaucoup de gens ont tendance à exercer un pouvoir sur les enfants plutôt que de chercher à établir un pouvoir avec eux. Les adultes ont tendance à supposer qu’ils savent mieux. Un tel manque de respect peut faire en sorte que les enfants se sentent dévalorisés, sans importance ou “moins que”. Cela interfère également avec la capacité de parvenir à des solutions mutuellement supérieures. Peut-être le plus important, s’il ne respecte pas, il est peu probable que l’on gagne un respect authentique. Il est important d’avoir l’intention d’apporter du respect à toutes les discussions lors de la négociation dans les relations avec les enfants.

A lire aussi  La neuroscience de la faim et de la satiété insatiables

Cette approche devient encore plus difficile à mesure que les enfants passent à l’âge adulte. Pour les parents, lâcher prise peut être difficile. Lorsqu’il y a une résistance à cela, beaucoup ne parviennent pas à accorder le respect indispensable pour assurer l’estime de soi et la capacité de grandir de manière saine (dans leur relation avec les parents et au-delà).

Les peurs, les espoirs et les rêves conduisent à l’envie d’interférer, de submerger et d’étouffer quand ce qui est nécessaire est une pause, une respiration profonde et un changement de perspective. Lorsque le point de vue d’un enfant est valorisé et respecté, il y a plus de chances qu’il y ait un respect réciproque.

Faire face aux personnes âgées

Les défis de la transition à mesure que les enfants deviennent adultes se retrouvent dans les relations avec les personnes âgées. Beaucoup ont également tendance à laisser tomber la balle dans la négociation d’une relation avec des parents vieillissants (ou d’autres personnes âgées). Cela vient souvent de la peur. Il peut être difficile de voir une fois que des parents apparemment omniscients et puissants déclinent, et de nombreuses personnes réagissent en imposant des opinions personnelles. Après une vie de contribution, le respect est mérité.

Traiter avec les collègues

Sur le lieu de travail, à mesure que les collègues grandissent, se développent et passent aux niveaux supérieurs, il peut être difficile de s’adapter à de tels changements. Beaucoup continuent de traiter leurs anciens subordonnés comme des sous-fifres et, ce faisant, leur manquent de respect et nuisent à la relation dans le processus.

A lire aussi  Influencer positivement le narcissique

Faire face aux problèmes de santé mentale

Il est important de considérer le respect dû aux personnes ayant des problèmes de santé mentale. Trop souvent, une approche dédaigneuse et irrespectueuse est souvent adoptée dans de telles situations. Il est important d’accorder du respect et de la confiance, d’être attentif à la communication verbale et non verbale et d’avoir l’intention de comprendre le(s) problème(s) du point de vue de l’autre personne. Il est important de ne pas essayer de les “aider” en exerçant un pouvoir sur eux.

Dans toute négociation, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, il est important de ne pas oublier de respecter, et ce sera réciproque. Ce faisant, de meilleurs résultats peuvent être obtenus avec de meilleures relations et une meilleure adhésion.