Trouvez votre objectif | La psychologie aujourd’hui

Lorsque j’observe nos chiens, j’envie souvent leur apparente aisance dans le monde. Bien sûr, Pippin devient anxieuse lorsque nous quittons la maison (et la housse du canapé se déchire un peu plus en conséquence); Poppy grince des dents lorsque des friandises lui sont lancées (peut-être parce qu’elle a été maltraitée avant que nous la sauvions); et Hershel a un fétichisme des oreillers (assez dit), mais la plupart du temps, leurs émotions vont du contentement et de la sérénité à l’exubérance et à la joie.

Nos chiens ne gâchent pas leur précieuse vie à s’inquiéter de leur but dans la vie. Nous, les humains, le faisons souvent.

Pendant la majeure partie de notre existence, le but d’Homo sapiens était clair : coopérer avec les membres de notre communauté pour survivre et prospérer. C’est le but de nombreuses espèces, mais contrairement aux chiens, lorsque nous supprimons nos tâches quotidiennes de recherche de nourriture et de recherche d’abris, et superposons à notre psychologie un monde moderne où …

  • Nous faisons peut-être un travail qui n’a pas de sens pour nous.
  • Doom-défilement à travers les nouvelles sur la souffrance et la destruction à travers le monde.
  • Faire l’expérience du doute (ou pire) en nous exposant constamment aux messages soigneusement sélectionnés d’amis sur les réseaux sociaux qui nous donnent l’impression que nos vies ne sont pas à la hauteur.
  • Vivre des vies marquées par la solitude et le manque de connexion.

… L’acte de en cherchant le but et le sens commencent à devenir essentiels.

Heureusement, il existe un moyen relativement simple pour beaucoup d’entre nous de trouver un but et un sens, et cela commence par trois questions :

  1. Quels problèmes dans ma communauté, ma nation ou dans le monde me préoccupent le plus, ou, en d’autres termes, quel(s) problème(s) je souhaite le plus résoudre ?
  2. En quoi suis-je bon ?
  3. Qu’est-ce que j’aime faire ?

Peut-être êtes-vous préoccupé par les personnes de votre communauté qui n’ont pas assez d’aliments nutritifs à manger. Peut-être êtes-vous angoissé par les milliards d’animaux qui sont traités avec cruauté dans les systèmes agricoles modernes. Peut-être êtes-vous le plus bouleversé par les impacts du changement climatique ou par les femmes et les filles en Afghanistan dont les emplois et l’accès à l’éducation ont pris fin sous le régime des talibans. Peut-être que vos plus grandes préoccupations sont personnelles et tournent autour des défis de votre propre vie et de votre famille.

Ces problèmes et problèmes peuvent vous empêcher de dormir la nuit, vous épuiser et vous laisser un sentiment d’impuissance. Mais vous n’êtes pas impuissant. Vous pouvez devenir un solutionneur. Ce faisant, vous serez une force de changement positif tout en donnant à votre vie un sens et un but.

Le processus solutionnaire est une approche étape par étape qui vous aide à découvrir les causes des problèmes qui vous concernent ; se connecter avec les parties prenantes ; trouver des leviers de changement ; concevoir des solutions qui s’attaquent aux causes et font le plus de bien et le moins de mal pour les personnes, les animaux et l’environnement ; puis mettre en œuvre vos idées. Mais avant de suivre le processus, il est utile de réfléchir à ce que vous faites bien et à ce que vous aimez faire. C’est parce que vous pourriez proposer des idées brillantes pour résoudre des problèmes, mais si vous n’avez pas la capacité ou la motivation pour mettre vos idées en pratique, le but et le sens peuvent dégénérer en frustration. Bien sûr, vous pourriez partager vos bonnes idées, surtout si l’une de vos compétences et de vos joies est la communication et le réseautage, mais rendre régulièrement le monde meilleur en tant que solutionneur, d’une manière qui emploie ton talents et que tu profiter, est l’un des meilleurs moyens de créer une vie profondément épanouissante qui se traduit par une boucle de rétroaction positive de sens et de but.

Par exemple, vous pouvez être quelqu’un qui aime la politique. Après avoir suivi le processus de solution, vous pouvez avoir une excellente idée de législation qui pourrait conduire à la fin de l’élevage industriel cruel dans votre état ou votre nation. Si vous aimez également les conversations et les débats animés et que vous avez une personnalité qui aime parler à des étrangers et construire des ponts, vous pourriez transformer votre intérêt pour la politique en action qui crée un changement positif à travers le système politique. Peut-être que vous vous présenteriez même aux élections pour créer un changement systémique.

Peut-être que la lecture du paragraphe ci-dessus vous donne envie de courir pour les collines plutôt que de briguer un poste, car la pensée même de la politique et les conflits qu’elle peut engendrer vous submerge. Pourtant, vous pouvez aussi être une personne comme le solutionnaire ci-dessus qui se préoccupe de l’élevage industriel. Bien que vous puissiez vous tenir à l’écart de la politique, il est possible que vous ayez un amour et un talent pour le cinéma. Imaginez mettre vos talents artistiques à contribution en créant un documentaire : vous aideriez à mettre fin à l’élevage industriel en faisant quelque chose que vous aimez et en trouvant un sens et un but plus importants en même temps.

Répondre aux trois questions ci-dessus et suivre le processus de solution nécessite de l’introspection, de l’engagement et de la pratique, mais d’après mon expérience, suivre ce chemin est une recette presque parfaite pour vivre une vie significative sans regrets. Bien que je puisse envier Pippin, Poppy et Hershel, je ne peux pas faire grand-chose pour changer la nature de mon psychisme. je avoir besoin vivre une vie pleine de sens et de but. Je suis reconnaissant qu’il existe un moyen de combiner ce qui me tient à cœur avec mes compétences et mes talents afin de le faire. Si vous devenez un solutionneur, je soupçonne que vous trouverez aussi un sens et un but.